26/02/2006

le monde cottoneux

des sédatifs en surdose

 

présente d'étranges variables

 

proches des fractales de Lorenz

 

quand associé aux libations

 

expérimentalement libres

 

j'aime l'ordre du chaos

 

et la précision horlogique

 

de ses évanescences

 

 

22:04 Écrit par C | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

Commentaires

"...et la précision hors logique."
Mmmm... :-)

b.

Écrit par : bergm4n | 27/02/2006

je ne le dirais pas aussi bien... mais tu as parfaitement cerné l'idée;-)

Écrit par : fun | 28/02/2006

Les commentaires sont fermés.